Rome, une ville construite pour « l'éminent visiteur » ayant pour principale mission l'hospitalité. Depuis les pèlerins qui ont créé et fondé ces rues, aux touristes du passé et du présent, la Ville éternelle ouvre ses portes au monde sur sa place Saint-Pierre. Aujourd'hui, peu de personnes se souviennent du lien indestructible entre la ville et le personnel travaillant dans l'industrie hôtelière. Mais quelques histoires authentiques demeurent.

EN SAVOIR PLUS MOINS

Et les passions créèrent l'histoire. Une passion pour l'hospitalité unit Giuseppe Roscioli et Anna Maria Pallavicini, un jeune couple ayant établi leur premier hôtel à Nice. Mais Rome devait être leur destination. En 1932, assis autour d'une table du Grand'Italia café sur la place de la République, deux amis proposèrent à Giuseppe et Anna Maria d'acheter une petite auberge, au deuxième étage d'un noble palais construit en 1888, à proximité de la gare.

C'est le début d'une histoire, le début de « notre » histoire. En 1933, l'établissement Roscioli vit le jour. C'est le premier à Rome à mettre à disposition l'eau courante dans toutes les chambres. Avant la guerre, la famille rénova entièrement l'hôtel. Leurs amis et les clients réguliers furent si impressionnés qu'ils le renommèrent « Universo ». Le destin de cette famille est inévitablement lié à la capitale et aux événements italiens : en 1943 l'hôtel devint le quartier général des troupes allemandes puis l'une des bases de l'armée anglaise après la libération. Giuseppe, Anna Maria et leurs enfants Dario, Franco, Claudio et Livio, durent traverser l'un des moments les plus douloureux de notre histoire, mais la passion persista et se renforça.

Au nouvel hôtel Universo, le Roscioli continue d'introduire des nouveautés, conscient du rôle de l'hospitalité à Rome. En 1957, avec ses 300 places assises, la salle de conférences de l'hôtel était la plus grande et la plus moderne de la ville. Les années passèrent, la famille grandit et les passions aussi : depuis 1984, l'un après l'autre, de nouveaux hôtels apparurent : le President, le Royal Santina, le Aris Garden, le Claridge, reconnus par les normes des chaînes d'hôtels internationaux les plus importantes, telles que Best Western et Hilton.

De nos jours, le groupe Roscioli, avec ses quatre étoiles pour son élégance, son histoire depuis 1933, liée à l'industrie hôtelière de Rome, représente une image unique de la Ville éternelle dédiée à l'hospitalité. Ce succès a été transmis aux petits-enfants, qui continuent d'accueillir chaleureusement leurs clients dans ces cinq structures familiales. Un succès exprimé par un sentiment transmis de père en fils, depuis le début du XXème siècle jusqu'à aujourd'hui, la « passion ». Cette année, la famille Roscioli soufflera ses quatre-vingt bougies au cœur de la capitale.

Nous sommes la quatrième génération et l'histoire continue... Et c'est une aventure extraordinaire !